Vos nouveaux bacs  

bac gris

   

Logo partenaires  

Nos partenaires :

Logo_eco-emb

LOGOADEM

   

Connexion  

   

Le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas

Chaque année un Français produit en moyenne 390 kilos de déchets. La croissance démographique, l'évolution des modes de vie et des habitudes alimentaires ont une incidence forte sur l'augmentation de la quantité de déchets produits. La production d'ordures ménagères par Français a ainsi doublé en 40 ans.

Pourquoi réduire la quantité de déchets ?

« Le traitement des déchets ménagers représente un coût financier très lourd »

 

Ce coût comprend, la collecte, l'acheminement, le recyclage, l’élimination ou l’enfouissement des déchets dans des centres spécialisés. L'implantation de nouveaux centres reste nécessaire pour absorber le surplus de nos déchets, mais rencontre de fortes réticences dans la population.

 

« Réduire les déchets ménagers représente une importante source d'économies de matières premières. »

 

Les emballages, mais aussi les produits à usage unique ou les gadgets multiples que nous consommons en masse sont souvent issus du pétrole. Les minerais précieux qui se trouvent au cœur de nos appareils hi-fi ou informatiques sont autant de ressources épuisables qu'il faut gérer avec soin. Les ressources renouvelables sont également disponibles en quantité limitée.  La réduction des déchets permet d’éviter le gaspillage de l’ensemble des ressources naturelles.

 

« La réduction des ordures ménagères représente un enjeu clé en termes d'environnement, de santé et d'économie. »

 

La réduction des déchets permet de limiter la consommation de ressources renouvelables et non renouvelables, de limiter les rejets de gaz à effet de serre (GES), de s’inscrire dans la cohérence des politiques de l’Union Européenne... Au niveau local la réduction des déchets permet de limiter le recours à l’incinération ou à l’enfouissement, de maîtriser les coûts...

 

Prévention ou réduction des déchets : de quoi s'agit-il?

L’objectif de la prévention est la diminution des quantités de déchets produits par les ménages et les entreprises, et donc diminuer les quantités de déchets collectées et traitées. La prévention peut aussi être qualitative, c'est-à-dire diminuer la nocivité des déchets au niveau de la conception des produits, de l'utilisation de produits moins dangereux.

La prévention est un ensemble des mesures et d’actions visant à amoindrir les impacts des déchets sur l'environnement soit par la réduction des tonnages (prévention quantitative), soit par la réduction de la nocivité (prévention qualitative).

La prévention concerne les étapes de conception, production, distribution, consommation et fin de vie d'un bien.

 Schéma de la prévention au sein du cycle de vie d'un produit 

 

schemaprevention

 

(Cliquez sur le schéma pour l'aggrandir)

   

Les déchets en Haute Marne  

   

Newsletter  

   

Nous contacter  

   

Recherche  

   
© SMICTOM